Théorie VS pratique : influence de la formation initiale en enseignement sur la gestion des comportements difficiles en classe.

Notice bibliographique

Gauthier, C., Nadeau, M.-F., Yergeau, É., Massé, L., Gaudreau, N. et Lessard, A. (2018). Théorie VS pratique : influence de la formation initiale en enseignement sur la gestion des comportements difficiles en classe. Numéro spécial 7e Congrès biennal du CQJDC. La Foucade, 19, 5-7.

Résumé

Plusieurs pratiques sont reconnues efficaces pour gérer les comportements difficiles (Gaudreau, 2011), mais certaines sont peu utilisées en classe par les enseignants, ou encore, utilisées sans respecter les conditions d’efficacité (Gable, Tonelson, Sheth, Wilson et Park, 2012; State, Harrison, Kern et Lewis, 2017). Pour justifier cet écart, les enseignants et les futurs enseignants sont nombreux à juger que leur formation initiale ne les prépare pas suffisamment à ce sujet (Bonvin et Gaudreau, 2015; Buell, Hallam, Gamel-Mccormick et Scheer, 1999), particulièrement en ce qui concerne les enseignants du régulier qui accusent une formation plus lacunaire que ceux de l’adaptation scolaire (Hsein, 2007).

Membres du CÉRTA impliqués
Hyperlien